preload

Coup de gueule. Vous voulez que l’on parle de violence ?

Posted on décembre 02, 2018 at 17:05

Beaucoup parlent des violences sur Paris que je regrette bien entendu comme beaucoup de gens.

Mais croyez-moi, et il est temps de l’entendre, ce n’est RIEN à côté des injustices qui planent depuis longtemps dans notre pays.

Par exemple, notre agriculture avec ses systèmes de production, de transformation, de valorisation, sa loi du marché et j’en passe… une violence extrême dirigée et laissée diriger par la FNSEA et le Copa-Cogeca. C’est une violence directe envers de nombreux paysans mais aussi envers les consommateurs souvent trompés, et volés !

L’environnement lui aussi subit malheureusement une violence extrême. Que ce soit la terre, l’air, l’eau, aucun élément n’est épargné et ça dure depuis des décennies.

Pour sortir de ces systèmes nauséabonds, il faut une vraie volonté politique. Un changement radical et total ! Il y a urgence, et ce n’est pas faute d’essayer ! L’Apli ( association des producteurs de lait indépendant) et la majeure partie des syndicats agricoles minoritaires donnent des idées, des solutions et cela depuis des années !

Les gouvernements restent sourds. Alors qui d’autre doit-on désigner comme responsables sinon eux !!

Non seulement le système dramatique actuel est alimenté, mais rappelons également que lorsque certains agriculteurs mettent seuls en œuvre de bonnes initiatives on leur met des bâtons dans les roues en permanence ! C’est ce que subissent ceux qui passent en BIO, ceux qui créent le seul véritable lait équitable national (Fairefrance), ceux qui créent de vraies organisations de producteurs (FMB) pour renforcer le pouvoir des paysans face au méga industriels et face aux coopératives, ceux qui mettent au point un outil de régulation de la production pour toute l’Europe (PRM), et ceux qui essaient de rassembler un maximum de pays Européens pour que nous arrêtions de nous battre entre nous (EMB) ,etc… Non seulement ils ne sont pas aidés ou très peu, mais en plus on tente de les enfoncer. Surtout lorsque l’on compare toutes ces initiatives à certains projets qui ne règlent rien voir même empire une situation déjà dramatique.

Alors citoyens, politiques réfléchissez et n’oubliez pas que malheureusement la violence appelle la violence. Mais c’est terrible quand ce sont ceux qui nous dirigent qui commencent.

Boris Gondouin
Producteur de lait dans la Meuse
Paysans actifs pour des prix rémunérateurs . APLI-EMB

La triste mais réaliste boussole du Sud-ouest

Posted on Fév 16 2022 at 13 h 45 min

Tribune du 16 février 2022 https://youtu.be/O002Es3KIXY Vous voulez savoir vers quoi se dirige la production [...]

Read More

Tous les voyants sont au rouge

Posted on Déc 15 2021 at 16 h 55 min

L'APLI (Association des Producteurs de Lait Indépendants) est née peu avant la grève du lait [...]

Read More

TRIBUNE – De 32 ct à 50 ct, la variable d’ajustement, c’est toujours l’éleveur

Posted on Oct 21 2021 at 15 h 13 min

Depuis aout 2021, les citernes de lait SPOT s’échangent entre les industriels à plus de [...]

Read More